Née en 1974, Me Nathalie Studer Comte a d’abord travaillé pendant près de 15 ans comme employée de commerce avant de rejoindre les bancs de l’Université de Lausanne pour y obtenir son bachelor et son master en droit, tous deux avec mention. Pendant ses études, elle a notamment été greffière ad hoc auprès du Tribunal des mineurs du canton de Vaud et du Tribunal de Prud’hommes de l’Est vaudois.

Après avoir effectué son stage d’avocat en Valais, elle a exercé son métier pendant deux ans en Valais et sur le canton de Vaud. En parallèle, elle a été vice-présidente du Tribunal d’arrondissement de la Broye et du Nord vaudois.

Elle a ensuite rejoint le Tribunal d’arrondissement de l’Est vaudois pour y exercer la profession de greffière pendant deux ans également. Durant cette période, après deux ans de formation, elle a obtenu un certificat d’études avancées (CAS) en magistrature.

Me Nathalie Studer Comte vous reçoit sur rendez-vous.

 

« Les magistrats, les avocats, les avoués, tout ce qui pâture sur le terrain judiciaire, distingue deux éléments dans une cause : le Droit et l’Équité. L’équité résulte des faits, le droit est l’application des principes aux faits. Un homme peut avoir raison en équité, tort en justice, sans que le juge soit accusable ».

 L’Interdiction, Honoré de Balzac